Je suis reviendue ! Le mariage ne m’a pas tué…ni les animaux sauvages du Kenya. Je reviens avec pleins de souvenirs dans la tête et je flotte encore dans l’espace temps du « c’est-passé-trop-vite ». Bien sûr il y a des photos mais faut laisser mémé sur le chemin, elles n’ont pas leur place ici. Pi honnêtement qu’est-ce que t’en à faire de voir des gnous ici ? Alors c’est tout c’est tout ce que t’auras. Sinon t’as de la chance t’es mon ami sur fesse de bouc où si t’as pas de bol t’es de ma famille et t’as dû te goinfrer les 2h et quelques de photos de vidéos de moi en train de piétiner la crotte de goat enfin de gesticuler sur ce qui s’apparenterait à une danse matrimoniale et des portraits de bibi mit déterrée de mon mari qui n’a pas compris que mon sexe appeal n’est pas au top niveau à 5h du matin. Oui parce que tu vis que le matin et le soir là-bas. L’aprem tu dors ou tu te baignes. Quelle triste vie que la mienne mes amis !

DSC01935

J’ai également repris le boulot et les responsabilités qui vont avec. Quand t’es seule que tu dois gérer toutes les merdes même si t’es payé encore moins que ta mère en arrêt maladie (véridique !) tu réalises pourquoi il y a cet esprit de fonctionnaire qui passe la porte à l’heure exacte où il finit sa journée, cette histoire de hiérarchie de mes fesses où tu dois fermer ton clapet alors que tu penses tout le contraire de ce qui t’est dit.

Et si tu voulais pas le savoir ben je remue mon body sur Zaza Fournier. Cette chanson me fait beaucoup rire !